top of page

Biographie

IMG_3811.JPG

Goethals & Carrieri est le pseudonyme désignant le duo d'artistes Julien Goethals et Fabrice Carrieri.

Julien Goethals

 

Né en 1979 dans la région de Charleroi, c'est à l'adolescence qu'il se découvre une passion pour le graph urbain et le dessin. Passionné également pour le domaine technique et la robotique, c'est en section électromécanique qu'il finira ses études.

Après quelques années passées à travailler comme technicien dans le milieu de l'industrie, c'est à 26 ans qu'il décide d'acheter son premier poste à souder TIG afin de réaliser des projets techniques et décoratifs de manière ludique. Après quelques mois d'auto-apprentissage, rapidement, des travaux lui sont confiés comme la réalisation de garde-corps en inox ainsi que des objets de décoration sur mesure. Il prendra un registre de commerce en activité complémentaire. 1 an après le début de cette nouvelle activité, vu le nombre grandissant de demandes, il décide de créer son entreprise et quitte son emploi de technicien. Dans ses réalisations, on peut compter de la ferronnerie d'art, des prototypes pour des designers, de la création de mobiliers et luminaires designs, des présentoirs pour collectionneurs, de l'agencement de bars ou magasins etc...

Il allie naturellement ses deux passions « art et métal ».

 

Fabrice Carrieri

 

Né en 1975 dans la région de Charleroi,  c'est à l'âge de 15 ans qu'il découvre les premiers logiciels 3D. Passionné de dessin aussi bien sur papier que sur logiciel, c'est de manière récréative et autodidacte qu'il se formera dans ce domaine tout au long de ses études en section chimie. A la sortie de l'école, il entame une carrière dans l'industrie tout d'abord en tant qu'ouvrier de production pour terminer chef de projet. A aucun moment, sa passion pour la 3d ne l'a quitté et c'est en 2016, lors de la fermeture de Caterpillar où il était employé, qu'il décide de créer son entreprise dans le domaine digital. Dans ses réalisations on peut compter de l'impression 3d , des prototypes et dessins pour l'industrie, des pièces pour maquettistes, des moules pour chocolatiers, de la sculpture numérique et formations en dessins 3D. Il prend conscience de l'importance de l'alliance entre art numérique et conception dans l'industrie.

Il allie naturellement ses deux passions « art et numérique ».

 

Quand l'art numérique rencontre l'art du métal

 

C'est durant l'été 2017 que Julien Goethals fait la rencontre de Fabrice Carrieri.

Tout de suite, un enthousiasme commun est né entre ces 2 jeunes entrepreneurs autodidactes, techniciens, issus tous deux du milieu de l'industrie et passionnés d'art.

Ils s’aperçoivent vite que l'alliance de leurs compétences professionnelles pourrait amener à innover par de nouveaux procédés.

Marqués par la répétition des techniques utilisées dans le domaine de l'art, ils centrent leur travail sur de nouvelles techniques inexploitées. Après quelques mois d'essais et de recherches ils arrivent à créer une première sculpture « Sérénité ». Suivront « La vanité » et « Diabolus ». En décomposant les formes en segments déployés sur 360°, ils obtiennent un effet de transparence au centre de la sculpture peu importe l'angle de vue. A cela vient s'ajouter un effet stroboscopique lorsqu'on les contourne. C'est par la suite qu'ils décideront de placer la barre un peu plus haute en créant « Plénitude » qui est le résultat du croisement de segments fixés sur un cadre ou « Stupéfaction » qui mélange bois et acier. Chacun d'eux à du mettre son savoir et sa créativité à partir du choix du thème jusqu'à l'assemblage final. Leurs mots d'ordre sont « innovation et perfectionnisme ». On peut s'en apercevoir par l'invisibilité des soudures et la parfaite technique d'assemblage. D'autres projets tout aussi précurseurs ne tarderont pas à voir le jour.

bottom of page